Régénérateur de sens ?

Beaucoup d’entreprises sont en quête de sens.
C’est normal : tout change à une vitesse déroutante, déconcertante.
Le téléphone remplace l’ordinateur. Les startups redéfinissent à la fois l’offre et la demande, le réel se virtualise et le relationnel se visioréalise…
Ce qui hier était vrai ne l’est plus aujourd’hui.

Si c’était déjà le cas avant la crise, le Covid-19 a accéléré cette inévitable besoin de remise à plat, de sorte que les entreprises se remettent en question et en quête de sens premiers.
En attendant les réponses, souvent elles fonctionnent en mode action et réaction, soit en mode solutions.
Après l’action et la réaction, place doit être donnée à la proaction.

D’ou cette image en rebond à votre logo
 

Rebond !!! C’est justement le mot que j’allais employer pour vous expliquer ma pensée. La conscience du point de rupture a toujours était mienne et la raison du pourquoi de exp&rience.
D’un certain point de vue, le Coronavirus fait de ce point de rupture, trois points de suspension…

Vous ne sauriez si bien dire…
Nous nous retrouvons nous-mêmes suspendus dans un temps d’entre deux, entre ce qu’étaient les choses avant la crise et comment les voir différemment à l’avenir.

En “proagissant”. Participe présent du mot PROACTION.
J’ai pris le temps de choisir ce mot (confinement oblige).

Vous voulez dire qu’en proagissant, nous “participons au présent ?”

Je vois que vous aimez rebondir… bien vu.
Oui, au présent, mais celui qui participe à décider de l’avenir.

L’avenir au sens des valeurs sur lesquelles se recentrer.
L’avenir au sens de l’humain à hautement considérer.
L’avenir au sens de l’entreprise attitude à réinventer.
L’avenir au sens des postures des marques à révéler.
L’avenir au sens du mieux consommer.
L’avenir au sens de la relation à l’achat à réenchanter.
Une relation mise à jour, tirée de la leçon que nous avons tous reçue.

Votre pensée résonne juste.
Je raisonne moi-même à la posture que ma marque doit adopter.

Et c’est bien normal. Voire expressément souhaitable.
Mais n’ayez crainte, votre raisonnement est à la bonne heure.
À la naissance de la crise, nous avons agi, en pensant à nos familles et à nos proches, en sécurisant nos équipes, en protégeant nos entreprises, en soutenant nos clients.

En vue d’une sortie progressive de confinement, nous avons réagi, nous avons veillé à être prêt, d’un point de vue sanitaire et sécuritaire, mais aussi d’un point de vue configurationnel, mêlant le besoin d’activité à la contrainte du dimensionnement de l’offre.
Je constate que nous avons eu à vivre les mêmes contextes, à appliquer les mêmes réflexes.

Oui, si ce n’est que se limiter à réagir serait à mon sens une erreur, le reflexe manquant.
Proagir est inéluctable et essentiel, à la préservation de l’entreprise comme à celle du monde dont elle dépend.

J’en suis convaincu…
Mais comment reliez-vous votre approche à votre activité principale ?

Régénérer le sens d’une marque n’est-il pas révéler l’essence de la marque ?

Il ne s’agit pas de vous inventer, vous existez.
Préférez “réinventer”, ça sonne plus juste et ça raisonne plus loin… l’idée est vraiment que vous apparaissiez dans le radar que le monde cherche pour demain.

Et si à présent nous mettions à profit l’idée de nous voir dans un avenir proche ?
Joli rebond et beau symbole de proaction…

En régénérant  du sens nouveau, exp&rience renouvelle la marque.